Gouvernement Princier de Monaco

Commerce extérieur

Compte-tenu de l’Union Douanière entre la France et la Principauté de Monaco, les échanges de biens et services entre les deux pays ne font pas l’objet de formalités douanières. Les données présentées concernent uniquement les échanges entre la Principauté de Monaco et le reste du monde, hors France.

D’après les statistiques du commerce mondial étudiées par l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sur longue période, croissance des économies et croissance des échanges commerciaux internationaux ont toujours été liées. Ainsi l’OMC observe que les échanges mondiaux ont historiquement progressé en moyenne 1,5 fois plus vite que le PIB. Depuis 2010 en revanche, ce rapport se rapproche de 1 pour 1.

Pas étonnant donc dans ce contexte de faible croissance mondiale, que les résultats du commerce international soient modérément orientés à la hausse.

D’après l’OMC, 2016 dont les résultats ne sont pas encore définitivement connus (mars 2017), devrait voir une croissance de 1,7 % du commerce mondial sur l’année. Ces résultats sont pénalisés par un début d’année 2016 difficile, notamment le premier trimestre en repli.

L’année 2016 devrait être marquée par la croissance du commerce mondial et de la production la plus lente depuis la crise de 2009.

Solde de la balance commerciale 2016
- 381,4 millions d'euros
Source : IMSEE
Exportations 2016
905,8 millions d'euros
Source : IMSEE
Importations 2016
1 287,2 millions d'euros
Source : IMSEE

 

Dans ce contexte international ralenti, le commerce extérieur de la Principauté de Monaco a connu en 2016 une progression plus dynamique que la moyenne mondiale, avec une croissance des échanges de +7,5 %.

Cette progression plus dynamique que la moyenne internationale, est également observée dans l’évolution du PIB national, depuis sa mise en place en 2005.

Depuis quatre ans, le volume global s’est stabilisé autour des 2,2 milliards d’euros, soit une progression de 46 % depuis 2012. Cependant, la progression plus rapide des importations que des exportations augmente le déficit de la balance commerciale qui se creuse régulièrement depuis 2013.

Les échanges monégasques restent essentiellement effectués avec des partenaires du continent européen, à près de 80 % en 2016.

Ce sont les produits industriels qui constituent la majorité des échanges commerciaux ; la fabrication d'autres produits industriels (industrie chimique, ...).

http://www.imsee.mc/Economie-et-Finance/Commerce-exterieur