Gouvernement Princier de Monaco

Commerce de détail

Baromètre (enquête mensuelle de conjoncture)

Selon les commerçants interrogés, en septembre 2017, le climat des affaires fléchit et retrouve son niveau moyen dans le commerce de détail et dans le commerce et la réparation automobile.

Indicateur synthétique normalisé de moyenne 100 et d'écart-type 10

Télécharger la méthodologie de l'enquête conjoncturelle dans le Commerce de détail

Observatoire

Le secteur du Commerce de détail emploie 2 720 salariés. Entre 2001 et 2016, le poids de ce secteur est relativement stable, aux alentours des 5,8 %. 87,7 % des salariés du secteur travaillent dans le Commerce de détail traditionnel (hors automobile).

Nombre de salariés du Commerce de détail à décembre 2016
2 720 salariés
Source : Caisses Sociales de Monaco

 

Avec une moyenne d’âge de 40 ans, les salariés du Commerce de détail sont les plus jeunes après ceux de l’Hébergement et de la restauration.

 

Nombre d'établissements du Commerce de détail à décembre 2016
737 établissements
Source : Direction de l'Expansion Economique, IMSEE

 

Il y avait, au 31 décembre 2016, 737 établissements en activité dans le Commerce de détail. Ce chiffre est en recul de 5,4 % par rapport à 2007.

En 2016, l’âge moyen d’un établissement est de 14,4 ans, mais un établissement sur deux a moins de 10 ans. En 2007, l’âge moyen d’un établissement était de 13,2 ans et un établissement sur deux avait moins de 9 ans.

 

Chiffre d'affaires du Commerce de détail 2016
1 503,1 M€
Source : IMSEE

 

Le Commerce de détail, deuxième secteur en termes de chiffre d’affaires après le Commerce de gros, représente près de 12 % du chiffre d’affaires global de la Principauté hors Activités financières et d'assurance, et dépasse pour la première fois les 1,5 milliards d’euros.

En quinze ans, le chiffre d’affaires du Commerce de détail a plus que doublé (+113,3%). Toutefois, ses deux composantes n’ont pas évolué à la même vitesse. Si le Commerce de détail, à l'exception des automobiles et des motocycles, a progressé de 87,8 %, le Commerce et réparation d'automobiles et de motocycles a vu son chiffres d’affaires tripler sur la même période.

 

En 2016, 58,1 % du chiffre d’affaires du Commerce de détail hors automobile est réalisé par trois classes NAF :
- Commerce de détail d'articles d'horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé : 22,4 % ;
- Commerce de détail d'habillement en magasin spécialisé : 19,4 % ;
- Commerce de détail en magasin non spécialisé à prédominance alimentaire (supérettes, supermarchés et hypermarchés) : 16,3 %.

Les excellents résultats du Commerce de détail d'articles d'horlogerie et de bijouterie en magasin spécialisé (+44,9 %) masquent les difficultés que le Commerce de détail traditionnel a connu en 2016 : recul du chiffre d’affaires des principales classes NAF comme l’habillement (-7,8 %).

Les résultats des supérettes, supermarché et hypermarchés restent stables (+0,9%).

 

http://www.imsee.mc/Economie-et-Finance/Commerce-de-detail