Gouvernement Princier de Monaco

Immobilier

Le marché immobilier reste lui aussi affecté par la crise sanitaire et ses conséquences économiques. En 2021, il compte 29 transactions et 160 millions d’euros de plus qu’en 2020. Mais il accuse une baisse de 5 % en volume et 17 % en valeur par rapport à 2019

Ventes

Ventes immobilières
235,6 millions d'euros
Source : IMSEE
23 appartements
Source : IMSEE

 

Avec 23 transactions, le nombre de vente augmente de 44 % par rapport à 2020, sans toutefois retrouver son niveau de 2019 (-30 %). Près de la moitié des appartements vendus en 2021 sont des 3 pièces. C’est d’ailleurs la première année depuis 2006 qu’autant d’appartements de cette taille sont vendus en Principauté

 

Reventes

Reventes immobilières
2 096,1 millions d'euros
Source : IMSEE
417 appartements
Source : IMSEE

 

En 2021, le nombre de reventes remonte (+5,6 %) et dépasse à nouveau la barre des 400 transactions. Hormis les 4 pièces (-9,8 %), chaque type d’appartements voit son nombre de reventes augmenter. Près de 80 % des transactions concernent des biens d’au plus 3 pièces.

Prix moyen au mètre carré

Après une légère baisse en 2020 (-1,1 %), le prix au mètre carré affiche en 2021 une nette progression et dépasse pour la première fois la barre symbolique des 50 000 € pour s’approcher des 52 000 €. Il a augmenté de près de 75 % en 10 ans.

Dans certains quartiers, le nombre de transactions est trop faible pour pouvoir calculer le prix au mètre carré. C’est le cas de Monaco-Ville (aucune transaction dont la surface est connue en 2021).

Par contre, avec 6 reventes dont la surface est connue, le prix au mètre carré du Larvotto a pu être calculé. Alors qu’il est habituellement le quartier le plus cher au m², en 2021 il est dépassé de peu par Monte-Carlo où les appartements se sont vendus à près de 60 000 € le mètre carré. Fontvielle n’est pas loin derrière avec 58 800 €/m².

Le prix le moins élevé se situe au Jardin Exotique (35 460 €/m²).

http://www.imsee.mc/Economie-et-Finance/Immobilier