Gouvernement Princier de Monaco

Commerce extérieur

Compte-tenu de l’Union Douanière entre la France et la Principauté de Monaco, les échanges de biens et services entre les deux pays ne font pas l’objet de formalités douanières. Les données présentées concernent uniquement les échanges entre la Principauté de Monaco et le reste du monde, hors France.

Le commerce extérieur de la Principauté de Monaco a fortement pâti du contexte économique international. Avec un montant de 2,3 Mds€, le volume global des échanges, hors France, recule de plus de 38 % et retrouve son niveau de 2016. Trois années de croissance ont été ainsi effacées. Les Importations ont deux fois plus baissé que les exportations ce qui entraine mécaniquement une réduction du déficit de la Balance commerciale. Le taux de couverture (exportation/importation) remonte à 67 % : la Principauté importe une fois et demi ce qu’elle n’exporte. 

Solde de la balance commerciale 2020
-457,8 millions d'euros
Source : IMSEE
Exportations 2020
915,1 millions d'euros
Source : IMSEE
Importations 2020
1372,9 millions d'euros
Source : IMSEE

 

Les transactions avec l’Union européenne reculent (-38 %) dans les mêmes proportions que celles hors UE (-39 %).

L’Italie reste le premier client et le premier fournisseur de Monaco.

Les biens les plus échangés (importations + exportations) sont les Articles de joaillerie et bijouterie, instruments de musique (251 M€), les Produits de la construction automobile (192 M€) et les Produits en plastique (168 M€). Toutefois, le montant des échanges de ces produits a diminué (-58 % pour le premier et -22 % pour les deux autres).

http://www.imsee.mc/Economie-et-Finance/Commerce-exterieur