Gouvernement Princier de Monaco

Conseil Scientifique

Composition

Le Conseil Scientifique est composé de 11 membres, dont la durée du mandat est définie pour trois ans :

  • Un Président, Monsieur le Professeur Pierre-André CHIAPPORI  ;
  • Un Vice-Président, Jean Franck BUSSOTTI entrepreneur monégasque ;
  •  Paul CHAMPSAUR , ancien Directeur Général de l'INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques français) et ancien Président de l'Autorité de la Statistique Publique en France ;
  •  Jean-Jacques CAMPANA, Directeur des Caisses Sociales de Monaco ;
  •  Deux représentants du Département des Finances et de l’Économie ;
  •  Un représentant du Conseil National ;
  •  Un représentant du Conseil Communal ;
  •  Le Président du Conseil Économique et Social ;
  •  Le Président de la Chambre de Développement Économique ;
  •  L’Inspecteur Général de l’Administration ou son représentant.

Le Directeur de l'IMSEE assure le secrétariat du Conseil Scientifique.

Recommandations du Conseil Scientifique adressées à S.E. Monsieur le Ministre d’État dont la mise en œuvre a été demandée à l'IMSEE :

Le Conseil Scientifique émet également des recommandations sur les projets d'exploitation des données recueillies auprès des diverses institutions, ainsi que sur le respect de la déontologie.

Sixième Conseil Scientifique du 17 octobre 2014

  • Lancer une réflexion sur la faisabilité du calcul de l'indicateur Global Competitiveness Index ;
  • Etudier la contribution du secteur immobilier à l'économie monégasque ;
  • Etudier la réalisation d'un Recensement de la population en 2016 ;
  • Etudier la réalisation d'une étude absentéisme similaire à celle du secteur public mais portant sur le secteur privé.

Cinquième Conseil Scientifique du 17 mars 2014

  • Confier à l'IMSEE une réflexion et une étude portant sur les loyers en Principauté ;
  • S'assurer d'une augmentation des moyens et outils informatiques des services, indispensables à la mise en oeuvre d'outils pérennes nécessaires à la collecte et l'élaboration de statistiques ;
  • Mettre en place un ou plusieurs indicateurs institutionnels, alternatifs au PIB.

Quatrième Conseil Scientifique du 3 avril 2013

  • Confier à l'IMSEE un rôle de recenseur et de coordinateur des bases de données existantes au sein de l'Administration. L'IMSEE pourrait se prononcer également sur l'opportunité d'exploiter et publier des informations issues de ces bases, qui ne le seraient pas aujourd'hui ;
  • Permettre à l'IMSEE d'avoir accès aux données non agrégées détenues par les services de l'Administration, notamment fiscales ;
  • Se rapprocher des Autorités françaises afin de permettre aux agents économiques de souscrire à un appel d'offre dématérialisé (question du n° SIREN / NIS).

Troisième Conseil Scientifique du 19 juillet 2012

  • Prolonger l’étude « Logement des monégasques : Etudes des besoins à horizon 2022 »  au secteur protégé et à l’Aide Nationale au Logement ;
  • Faire un état des lieux des surfaces industrielles et commerciales ;
  • Harmoniser le découpage géographique des quartiers de la Principauté ;
  • Créer des « indicateurs en temps réel » utiles aux agents économiques.

Deuxième Conseil Scientifique du 10 octobre 2011

  • Réfléchir à la mise en place d’indicateurs permettant d’avoir une image complète des activités en Principauté et étudier les disponibilités de données concernant l’immobilier, le bâtiment, le tourisme ou l’emploi par exemple (l’importance de l’indicateur Chiffre d’Affaires devant diminuer) ;
  • De mettre en œuvre  un nouveau mode de calcul du PIB par tête, reposant sur la population des actifs de la Principauté.

Premier Conseil Scientifique du 22 mars 2011

  • L'adoption début 2012 de la Nomenclature d'Activité Française ;
  • L'élaboration d'un texte de loi sur la statistique ;
  • La réalisation d'un inventaire des données et bases de données détenues par l'administration.
http://www.imsee.mc/A-propos-de-l-IMSEE/Conseil-Scientifique